<< randaventure   |     |  

9.   A la carte

6,5 euros

ign top 25
23 16 ET, 22 16 ET
Milly Malesherbes La Ferté
repères carte BC 1
Dourdan
repères carte B 11 12

Entre Lardy et Chamarande, un programme varié et cartésien (du simple au complexe) d’aventures dont certaines ont été préparées pour vous sur mesure par des gens créatifs et intelligents qui n’imaginent même pas sans doute que d’autres puissent préférer les chemins moutonniers.

Programme cartésien
> La promenade pédestre du Rocher de La Bruyère, au-dessus de Lardy. C’est une sorte de labyrinthe avec des bornes, au lieu d’un circuit linéaire (ci-joint la reproduction sommaire des panneaux installés aux deux entrées du labyrinthe NE (Mont Griffard, lièvre d’or), le plus intéressant.(à la cote 152, se garder de continuer dans l’autre plus monotone).
Le jeu peut consister à " faire " toutes les balises en repassant le moins possible par les mêmes (version sportive du célèbre problème topologique du " voyageur de commerce ").
On peut rajouter des enjeux qui ne figurent pas sur le plan : trouver les ruines d’une cabane entre Cr 15 et Cr 12 , à gauche sur le rebord de la pente. Ou une zone de rochers, dont un très haut, au nord est de Cr 10 (un chemin non marqué sur le plan passe au pied.)
>La grande carrière de Chamarande, à l’endroit indiqué Bois de Panserot. C’est un site très farwest, mais propre. C’est le signe même que la voirie a le souci des petits scouts qui de toute éternité venaient là. Il parait qu’aujourd’hui, c’est les raiveparties. Mais c’est toujours propre.
>Les rochers d’escalade du Belvédère, entre la gare de Chamarande et le parking, sont ceux d’une piste facile pour enfants et familles.( Il existe une autre piste facile, blanche également, dans le massif principal, à l’est du parking ; mais plus délicate et parfois " exposée " comme disent les spécialistes. Ceci étant, le massif principal mérite une visite, ne serait-ce que pour admirer les exploits des spécialistes)
…Plus toutes les occasions de se perdre en allant d’un endroit à l’autre. Mais dans l’ensemble du site, on ne peut pas se perdre longtemps : en bas, la voie ferrée (c’est à dire le bruit des trains), au nord, le plateau agricole de Torfou.

Piquenique: Le Belvédère, le bien nommé (étoile), sur le bord du plateau.

Pour s’y rendre, au plus court, (au cas où vous auriez invité des amis ou de vieux parents, qui auraient profité de la matinée pour visiter le domaine public du château), depuis le parking de la Ravine de Brennery , on rejoint, par le bas, par un large chemin non loin de la voie ferrée, le départ de la piste d’escalade facile(un E sur fond blanc marque le départ, visible du chemin). De là, on monte au mieux jusqu’au belvédère. Mais on peut, en faisant un détour, remonter plus doucement les 60m de dénivelé par l’allée triomphale jusqu’à La Picotière ; puis on revient vers le belvédère.