<< randaventure   |     |  

6.   La petite soeur de Madame Sénart

6,5 euros

ign top 25
24 15 OT
Evry Melun
repères carte HI 2,3

La forêt de Rougeau est aussi plate que sa grande soeur.
Quoique ... en s’y prenant bien ...

Départ esthétique de l’arrêt du Plessis-Chênet. Notez bien " arrêt ", pas gare. Dès la sortie du train, lui-même sorti d’un tunnel, le dépaysement est garanti. Le GR évidemment est là, qui vous attend, avec sa courtoisie habituelle. Mais aussitôt la Seine traversée par l’écluse, vous affirmez votre mauvaise volonté en partant exactement en sens contraire que proposé. Vous pouvez en effet marcher le long de la Seine continument sur la mince langue de terre qui isole les étangs, derrière les campings lourds et les cabanons de pêcheurs. Ne vous laissez même pas tenter de tourner à droite à la fin du premier étang (vous vous retrouveriez au milieu d’un de ces campings), le sentier, devenu une étroite trace, continue le long du deuxième étang. Vous arrivez ainsi sans encombre aux installations de la " station de pompage " ; un peu plus haut un chemin visible conduit à la route ; puis au bois en passant le long de la " plate-forme écologique " et des terrains de sport de Saintry.
Il sera tentant d’accepter le GR sur le chemin de la Garenne, mais arrivé à la route, prenez bien conscience que le Pargoniot, sur la carte, n’est pas du domaine public ; il ne l’est pas du tout et rigoureusement clos. Ceci étant, la tentation du sud risquera alors de vous priver de l’intégralité du Ravin du Gouffre. Sachez qu’il y coule souvent un ruisseau chantant.
A la route de Nandy et de l’Inspecteur, vous retrouvez un Gr que, par le même esprit de contradiction, vous bouderez évidemment en poursuivant le long du ruisseau rive droite …et puis zut après tout, pas vu pas pris, ce Gr a du bon. Soudain d’ailleurs on n’entend plus le gazouillis, le ruisseau a disparu (dans le gouffre ?).
Ah, ces trop parfaits Gr ! Voilà qu’il vous propose un étrange détour … et vous ne pouvez qu’applaudir la pertinence esthétique. Et écologique.
Piquenique en haut de la falaise du Four à chaux, devant un paysage magnifique.
Après déjeuner, la dernière aventure consiste à atteindre au plus court la sortie E de la forêt, à un rond-point sur la D50 entre le poney-club et la route de l’Epinette. Ensuite, le PR jaune est de très bon conseil pour tirer le meilleur d’une civilisation urbaine contradictoire : Jusqu’à la rive sud du lac ; le long de celle-ci jusqu’à un pont en bois ; au nord du plan d’eau suivant ; et, par derrière les cités, vous encore sous des arbres, vers la gare.