<< randaventure   |     |  

4.   Chevreuse chevreuil champêtre

5 euros

ign top 25
22 15 OT
Rambouillet
Haute vallée de Chevreuse
repères carte AB 10 11 12

Le pays de Chevreuse est, comme on sait, pittoresque et culturel, et proche de Paris, c.-à-d., archi privatisé ; mais aux petits soins pour les touristes, y compris pédestres : C'est dire s’il faut ruser pour éviter l’engourdissement.
Port Royal est un objectif élégant quoique lointain ; sauf à le prendre à revers, et en profitant du même coup d'un nouveau domaine public, le bois de Trappes, dont le rendement d'aventure peut actuellement être excellent.

De la Gare de Trappes, pour rejoindre le bois, le plus efficace, c'est de viser à l'ouest le pont de la D 36 au-dessus des voies, d'y prendre pied, puis de suivre cette route, bientôt, aussi agréablement que ça peut l'être, sur une piste pour cycles ... et pour piétons. On arrive à l'angle de la D 35 où quasiment on touche le bois... N'espérez pas non plus profiter de la première rue de l'ensemble pavillonnaire qui suit pour avoir accès à ses avenues ; l'entrée de la coquette cité est beaucoup plus loin. Bref, débrouillez-vous, l'aventure commence.
Votre objectif logique, c'est le seul chemin sinueux marqué sur la carte, qui traverse le bois du nord au sud. Il existera pour vous,... si vous le voulez bien. (Grande méfiance au début : un début prometteur vous incitera à mépriser nos propos alarmistes et à négliger le cap : vous vous retrouverez au carrefour du Pré Bancourt, et là tout à fait condamnés à suivre les magnifiques allées à coups d'angles droits. Mais, certainement aussi, les pieds au sec , c'est un choix.
Vous arrivez une heure ou l'autre au sud de la "Porte Ste Marie", là où il faut descendre abruptement vers "la Fontaine Couverte". Les vététistes le font, pourquoi pas vous. Au fond du val merveilleux, le GRPNR qui vous attend calme le jeu et vous prépare à la méditation.

Piquenique le long d'un mur bien exposé, face à la célèbre petite chapelle.

Le chemin de Jean Racine, à la digestion, guidera vos pas. "C'est sous ces épaisses feuillées / Que l'on voit les petits oiseaux", "C'est là qu'on entend le murmure / De ces agréables ruisseaux", A St Lambert, ainsi charmés, vous pourrez même avoir envie de poursuivre jusqu'à Chevreuse (mais, dans ce cas, à la fin, ne manquez pas la "promenade des petits ponts" le long de l'Yvette que l'on peut suivre jusqu'à la route de la gendarmerie ; là, il n'y a plus autre chose à faire que rejoindre la piste cyclable pour aller à la gare.)
Sinon, hardiment quoique toujours balisé, vous gagnez Beauregard, puis les carrières, "C'est là que le pêcheur au coup / fait brasiller son barbecue". Fin de la séquence touristique.
Soudain, le PR16PNR tourne au sud, le PR18 va filer au nord. Dans le Bois de la Haute Tasse, vous trouvez finalement et nécessairement vers l'est un chemin bien tracé qui conduit, dans le Bois des Aulnes, à celui qui descend vers Milon-la-Chapelle. Là, propriétés privées, clôtures. Un peu plus bas on peut s'introduire, mais plus loin on en trouvera d'autres. Le Bois de Florence est proscrit. On n'évitera pas le détour en bordure des champs jusqu'au chemin (161) qui descend vers le Moulin de la Mare. On le descend, jusqu'à ce que sur la gauche une sente évidente aille dans la direction SE souhaitée ; laquelle sente cessera bientôt de vous réjouir (ou le contraire, selon votre goût). Mais vous êtes chez vous en forêt départementale. On résume : vous traverserez un chemin et une belle clairière ; puis un autre chemin et vous débouchez enfin à l'air libre Croix aux Bois, ses jardins familiaux et sa ligne haute tension. C'est fini. On ne va pas vous expliquer après ça comment rejoindre la gare de St Rémy.