<< randaventure   |     |  

18.    Misery

11 euros

ign top 25
23 16 ET
Milly Malesherbes La Ferté
repèresjcarte FG 1-2

La partie la plus belle se situe entre Vayres et D’huison et a noms bois Charron (au flanc duquel il y a des rochers d’escalade) et bois de Misery. Mais c’est le domaine du château D’huison. Selon toutes les informations, le propriétaire et tolérant, hors période de chasse et à condition qu’on ne déambule pas en troupes nombreuses ; c’est exactement ce qui nous convient.

Itinéraire substantiel préalable recommandé en tout état de cause :
De la gare de Boutigny, suivre le GR pour traverser l’Essonne. À la trifurcation de Belesbat, on l’abandonne pour continuer tout droit jusqu'à la D 449. Là, il y a de la clôture. Il est opportun de suivre un bout de route à droite jusqu'à l'angle du bois à la cote 68 ; où un chemin sans histoire vous monte tout droit jusqu'au plateau, sur la gauche de la " grande vallée ". De là, on peut suivre sans problème, mais sans joie le bord des champs ; on peut aussi bricoler dans les bois de La Comté, dont le système de propriété est incertain. On rejoint la D153.
L'autre bord et privé à outrance, interminablement. Mais il y a un chemin dû communal. À l'entrée, un panneau dit l'arrêté qui l’interdit à tous véhicules. Ce chemin longe une vaste étendue de Champs qui va jusqu'à la vallée de Misery (ces champs sont entièrement entourés de grillages, sans aucun doute pour mettre les récoltes à l'abri du gibier. Et c'est probablement grâce à eux que le droit de passage a été préservé.)
Piquenique après une belle cabane, quand commence la descente
A la cote 106, on est sur le GR. D’une façon ou d’une autre, pour raison de paysage, il faut gagner l'extrémité du promontoire sud-est du bois de Misery (deux promontoires forment comme des cornes caractéristiques sur la carte.) Là on est de toute façon hors des limites du domaine seigneurial (200 m en dessous, un parcours sportif en témoigne.)
Le GR assure un retour à la gare par le meilleur du village.